artistes




DAVE LEWIS

  • Ecouter une sélection :
J.A.J MD1033
 
 
Little Green Thing MD1033
 
 
High Hell Sneakers MD1033
 
 
Tout sélectionner

 

Dave Lewis, avant d’atteindre une certaine renommée nationale au début des années 60, fut tout d’abord une légende locale sur la côte ouest des Etats-Unis et plus spécifiquement dans la région de Seattle où son jeu très soulful à l’orgue Hammond illumina les clubs et les pistes de danse du coin. Sa réputation dépassait d’ailleurs le cercle des amateurs de rhythm and blues pour toucher la scène rock et des groupes tels les Kingsmen, les Wailers (pas ceux de Bob Marley !) ou Don and the Goodtimes qui ne turent jamais leur admiration et le reprirent parfois. La composition Little Green Thing qui devient un tube en est un bon exemple

Dave Lewis enregistra nombre de singles sur les labels de Jerry Dennon, Jerden en tête mais aussi Piccadilly et Panorama. Son thème intitulé J.A.J. pour Jive Ass Jerry est d’ailleurs un hommage à son éditeur et sera repris par les Kingsmen. En 1963, Herb Alpert l’entend in situ à Seattle et le signe pour le label A&M qu’il vient juste de fonder. Dave Lewis y enregistre l’album et le simple Little Green Thing qui obtiendra un joli  succès national et porte en lui toutes les caractéristiques de son jeu : énergie et chaleur du son, tempérament nocturne et fougueux des compositions, interplay d’une formation réduite à l’essentiel (orgue B-3, guitare, batterie) et arrangements hyper efficaces fondés sur le blues.

Dave Lewis revient à Seattle en 1967 pour y enregistrer de nouveau pour Jerry Dennon, et en particulier un High Heel Sneakers enregistré en live où l’organiste éclabousse l’auditeur de tout son talent (ce disque est devenu un des plus recherchés qui soient). Il mène alors une fin de carrière en tant que sideman et cultive son rang de musicien culte de cette scène locale florissante mais encore largement méconnue.